Accueil    Rechercher    Ajouter    Impro    Livres    Contact    Liens    Cours de théâtre   

18/10/2012 :
Quatrième vidéo

31/12/2007 :
Troisième vidéo et recherche par mots clés

01/11/2007 :
Toujours plus d'exercices et deuxième vidéo


 Ni non, ni mais, ni ?

Auteur : Pierre
Date de mise en ligne : 12/07/2006


Difficulté générale : Initiation
Facultés développées par cet exercice : L'intellectuel  L'esprit de groupe  Style d'impro  

Dynamisme physique : Intensité émotionnelle : Activité intellectuelle :
Pas ou peu Pas ou peu Au taquet !


Contenu de l'exercice :
   Le but de l'exercice est d'apprendre aux personnes à s'écouter entre elles et à accepter les propositions des autres joueurs. C'est la la base de l'improvisation.

Les joueurs se regroupent en deux files indiennes, l'une en face de l'autre. Les deux premières personnes de chaque file indienne vont devoir improviser ensemble une petite conversation à deux. Le but est d'ajouter des contraintes sur cette improvisation pour apprendre aux improvisateurs à s'écouter. Lorsque l'une des deux personne ne respecte pas une contrainte, il perd sa place et retourne en queue de file indienne. Le suivant prend sa place et continue l'improvisation à l'endroit ou elle en était. Les différentes contraintes à imposer au fur et à mesure (en les ajoutant) sont :

- interdit de faire des refus (non ou autre)
- interdit de faire des négociations (mais et autre) : c'est un moyen détourné d'imposer ses idées
- interdit de poser des questions : c'est rejeter sur l'autre son manque d'idées.

Ces contraintes peuvent mener à des situations absurdes. Et pourquoi pas ? On peut être à la fois le père et la mère de quelqu'un par exemple. Dans le monde de l'imaginaire il n'y a comme seules limites celles que le public est prêt à accepter.



 Commentaires

JF  07/01/2009
   D'experience, le "jeu du oui" est utile seulement en initiation ou en reprise (apres des vacances par exemple).
Cependant, une variante peut etre d'appliquer ces regles lors d'une improvisation reelle. L'improvisation commence comme d'habitude (avec un theme), et lorsque l'animateur entend un refus, un mais ou une question, il tape des mains pour figer l'impro et corrige la proposition. L'impro reprend alors tout de suite avec la nouvelle proposition convertie en positif.


renauloic  30/12/2008
   Auriez-vous d'autres exemples d'"interdictions"...on calle un peu..merci.


  09/10/2007
   Autrement appelé "Jeu du Oui" très bon pour le travail d'impro (contre le refus de proposition)



 Ajouter un commentaire

Auteur :       


Commentaire :




Sécurité :

Ecrivez le nombre "trente cinq" en chiffre dans la case suivante :